Les droits de l'homme de survie

Lire la vidéo

Les droits de l'homme de survie

Les Droits Humains de Survie 

Ce terme est différent de (droits de l’homme ) et aussi de ( droits de survie ). ( les droits humains de survie ) sont les droits les plus fondamentaux qui devraient être garantis aux hommes de survivre. 

 

Les droits de l'homme de survie

LES DROITS HUMAINS DE SURVIE

DROIT À L'ALIMENTATION

zéro faim et éradication de la pauvreté.

Droit de dormir

Mise à disposition de couchage.

DROIT À UN SERVICE MÉDICAL D'URGENCE

Transfert de patients à l'hôpital en cas d'urgence

DROIT À LA CIRCULATION

Libre de se déplacer et de résider dans les frontières de chaque Etat.
DROIT À LA COMMUNICATION
À appeler avec la famille, des amis et d'autres personnes ou institutions.

DROIT À L'ÉDUCATION

Pour l'auto-développement et la croissance en tant qu'être humain..

DROIT À L'INFORMATION

Droit d'être informé de tout gouvernement ou organisation, un produit ou la culture qui sont nécessaires pour les individus et les institutions.

Les Droits Humains de Survie

Ce terme est différent de " droits de l'homme " et aussi de "droits de survie ".
2

 


La terminologie et des éléments pour « les droits humains de survie » ont été convenus comme l’une des résolutions au cours de la section de resolution de la conférence des Nations Unies à Genève. Pour renforcer la signification des droits humains de survie, l’article 1, 2, 4, 25 et 30 sur la Déclaration universelle des droits de l’homme ont été utilisés comme référence.

Article 1

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

 Article 2

Toute personne a droit à tous les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, la couleur, le sexe, la langue, la religion, les opinions politiques ou autres, l’origine nationale ou sociale, la fortune, la naissance ou toute autre situation. De plus, aucune distinction ne sera faite sur la base du statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou sous toute autre limitation de la souveraineté.

 Article 4

Nul ne peut être tenu en esclavage ni en servitude; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

 

Article 25

(1) Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer la santé et le bien-être de lui-même et de sa famille, y compris la nourriture, l’habillement, le logement et les soins médicaux et les services sociaux nécessaires, et le droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou d’autres moyens de subsistance dans le manque des circonstances indépendantes de sa volonté.

(2) La maternité et l’enfance ont droit à des soins et une assistance spéciales. Tous les enfants, qu’ils soient nés dans ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

 Article 30

Rien dans la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupe ou un individu un droit de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés énoncés.